Norme HALAL fixée par arrêté interministériel Imprimer
Écrit par exportateuralgerie   
Lundi, 28 Avril 2014 14:15



La notion "halal" des denrées alimentaires fixée

par arrêté interministériel (JO)


Source APS : mercredi 02 avril 2014

 

 


ALGER - Le règlement technique définissant les exigences réglementaires auxquelles doivent répondre les denrées alimentaires "halal" est désormais en vigueur en vertu d'un arrêté interministériel publié au journal officiel no15.

 

Ce texte signé le mois dernier par les ministres du Commerce, du Développement industriel et de la promotion de l'investissement, de l'Agriculture et du développement rural, des Affaires religieuses et des wakfs ainsi que celui de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, entre dans le cadre du  décret de novembre dernier fixant les conditions et les modalités relatives à l'information du consommateur.

Il a pour objectifs légitimes de maîtriser et de renforcer le contrôle des denrées alimentaires "halal" et de satisfaire l'attente légitime du consommateur musulman quant à l'origine des denrées alimentaires mises à consommation ainsi que leurs  ingrédients et ce conformément à la religion musulmane.

Il s'agit à travers cet arrêté interministériel de "permettre de pallier au vide juridique actuel en la matière et d'organiser un suivi rigoureux de tout processus de fabrication et de mise à la consommation des denrées alimentaires "halal".

Par ailleurs, le texte stipule que "le non-respect des règles de règlement technique auxquels doivent répondre les denrées alimentaires "halal" peut porter atteinte à la morale du consommateur musulman".

Ainsi est définit comme étant "halal" tout aliment autorisé par la religion musulmane, ne constituant et ne contenant pas de produits ou matières "non halal". Il ne doit pas avoir été en contact direct avec des aliments ne répondant pas à ces exigences.

Sont citées les denrées alimentaires animales non autorisées par la religion comme les porcs, sangliers mulets et les animaux nourris volontairement et de manière continue d'aliments non "halal", ainsi que les plantes toxiques et les boissons enivrantes ou dangereuses.

Considérés comme ne répondant pas à la mention "halal" les ingrédients et additifs alimentaires obtenus à partir des denrées énumérées.

Le règlement technique précise également les exigences et conditions de transformation "halal", les équipements et ustensiles employés, les exigences relatives à la santé animale et végétale, les conditions d'hygiène, d'emballage et d'étiquetage.

Mise à jour le Mardi, 29 Avril 2014 08:44