mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui361
mod_vvisit_counterVisiteurs :1062249

Lundi, 20 Novembre 2017 18:32:24

Liens vers nos adhérents

SARL FAINCERIES ALGERIENNES

SPA LES MOULINS CHORFA

SPA MAISERIE DE LA TAFNA

SPA ETANCHAL

SPA LES GRANDS MOULINS DU DAHRA

EURL SUD DATTES

KPMG ALGERIE SPA

EURL BEN ABBES

SARL ACID OLMED

SARL MARMOG

EURL MEGA PAPIERS

SPA  ADWAN CHEMICALS COMPANY

SARL ELBORHANE

SARL FLASH CHEMICALS INDUSTRY

AMIMER ENERGIE

SNC BOUYEMA

SARL CASBAH

ETS HADDOUD SALIM

GRANDE VINAIGRERIE CONSTANTINOISE

SARL SALIMAC

SARL HAAL

Société Générale Technique «SGT SPA »

SARL HB TECHNOLOGIES

SPA AFRIDAT

SPA ALG AGRO INDUSTRIE

SARL ARBOR  ACRES ALGERIE

SARL AGRO DEEL EQUIPEMENT

SARL PRO DISTRIBUTEUR

SARL SFMO MOUSSAOUI

SARL SALIMAC

N'GAOUS CONSERVES SPA

SPA LAFARGE CIMENT OGGAZ

HAMOUD BOUALEM SPA

EURL AROMES D'ALGERIE

SARL MINIROS

SPA GENERAL EMBALLAGE

SPA TPL

SARL AFRICAFE

SARL SAFCER

SARL INDUSTRIES MEDICO CHIRURGICALES

TONIC INDUSTRIE

SARL SOFICLEF

MED EXCHANGE CONSULTING

PROFERT SPA

SARL IBRAHIM & FILS

MAMI SPA

Entreprise PARFUMS REAL

SARL FARAS INTERNATIONAL

Sarl SATIFIS BOTLING COMPANY

GROUPE AMIMER ENERGIE

Groupe Industriel Goumidi

Les Etablissements BENSLIM DES lièges Algérie

SARL ABABOU ELECTRONICS

Sarl BOMARE COMPANY

Entreprise BOUKELLAL Mohamed Tahar

Laboratoires VENUS SAPECO

FRUITAL

OUASDI INTERNATIONAL

GROUPE GIPEC

CAMMO SPA

GROUPE SIM

NCA ROUIBA

SARL TECMECA

Essalem Electronics

ENIEM

Sarl Coccinelle

GROUPE WOUROUD

Jijel Liège Etancheité

Vitajus

SOCOTHYD

MFG

AAHP

Cevital

CAGEX

SARL TAPIDOR

SARL BOUBLENZA

Entreprise adhérentes

Accueil Toute l'actualité Ali Bey Nasri (ANEXAL): Les Zones Franches pourraient être un accélérateur des exportations algériennes
Bannière
Ali Bey Nasri (ANEXAL): Les Zones Franches pourraient être un accélérateur des exportations algériennes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par exportateuralgerie   
Lundi, 16 Novembre 2015 12:47

 

 

Ali Bey Nasri (ANEXAL):

Les Zones Franches pourraient être un accélérateur

des exportations algériennes


( MAGHREB EMERGENT / Selma Kasmi - Mercredi 11 novembre 2015 20:11)


Ali Bey Nasri appelle à l’établissement d’un  « Conseil du Gouvernement sur l’Exportation », et de l’inclusion de l’exportation dans les projets de bases des entreprises. Il compte sur le Forum des Chefs d'Entreprises (FCE) pour concrétiser cet objectif.

''Tous les pays, qui disposent d’une vision d’exportation ont des zones franches'', rappelle le président de l’Association Nationale des Exportateurs Algériens (ANEXAL) Ali Bey Nasri dans l’émission ''l’invité de Direct'' de Radio M, la web radio de Maghreb Emergent. Pour lui, les Zones Franches ou zones Off- Shore pourraient être l’accélérateur de l’exportation des produits nationaux. « Une proposition de mise en place de zones franches a été établie en 2003 par le gouvernement algérien, elle a été supprimée par la suite, et n’a plus été abordée», regrette t-il.  Et souligne l’expérience de la Tunisie où 60% des exportations se font à partir des zones franches, et où, des entreprises exportatrices se sont même érigées en points francs. Pour le président d’ANEXAL, le gouvernement n'a aps de vision d’exportation, comme il regrette cette volonté (d'encourager les exportations), qui ne s’est manifestée qu’après la dégringolade des prix du pétrole à partir de juin 2014. « Il a été décidé en 2003 d’instaurer un Conseil National Consultatif pour la Promotion des Exportations, mais cette proposition n’a jamais été réalisée car les décideurs étaient aveuglés par la rente, et ce n’était pas à l’ordre du jour », a-t-il dit.  Mais aujourd’hui, et alors que l’Algérie se dirige vers un déficit commercial de 24 milliards de dollars, ''il est urgent de reconsidérer les exportations'', préconise t-il, appelant pour un Conseil Gouvernemental pour l’exportation : « Je demande à ce qu’il y ait un Conseil du Gouvernement sur l’Exportation », a-t-il insisté.

''Nous avons besoin du FCE''

L’état n’est pas le seul responsable du faible niveau des exportations algériennes hors hydrocarbures, car « la plupart des entreprises nationales ont été créées pour répondre aux besoins d’un marché local rémunérateur sans intégration de l’exportation dans leurs projets de base », explique M. Ali Bey. Cette question doit se discuter avec les organisations patronales, selon le président d’ANEXAL, qui avoue compter sur l’appui du FCE : « nos relations avec le FCE sont très amicales et conviviales. Nous avons besoin du FCE à tous les niveaux », a-t-il dit.

Cinq entreprises réalisent 83% des recettes d’exportations

Les exportations hors Hydrocarbures ont atteint 1,8 milliard de dollars de janvier à septembre 2015, a-t-il indiqué, que 50% de ces expéditions sont des demis produits pétrochimiques. Le marché des produits dérivés des hydrocarbures ( Nitrates, Amoniac, Urée…) a chuté, car leur valorisation est liée au prix du baril de brut. L'ANEXAL, qui compte 84 opérateurs, n’exporte aucun produit de service, explique Ali Bey Nasri selon lequel cinq entreprises de l'organisation réalisent plus de 83%  des recettes d'exportation du pays (Sonatrach, Sorfert, Fertial, Cevital, Ferphos).

Mise à jour le Lundi, 16 Novembre 2015 12:52
 
Clics: 518

Adhésio

EVENEMENTS